Conseils pour passer un bon ramadan en été

Conseils pour passer un bon ramadan en été

Le Ramadan concerne les adultes en bonne santé.Il est important de bien s'hydrater et s'alimenter correctement au cours de la période de rupture du jeûne car les journées sont plus longues et plus chaudes en été

Quelques conseils indispensables pour passer un bon ramadan.Bien s'hydraterL'hydratation est primordiale pendant la période de ramadan.Il faut boire en grande quantité, environ 1,5 litre d'eau par jour.Il faut bien s'hydrater dès la rupture du jeune et avant la reprise du jeûne.Une alimentation sainePrivilégier une alimentation saine lors de la rupture du jeûneNe pas se jeter sur les pâtisseries et sucreries qui, même en grande quantité, ne combleront pas la faim et perturberont l'organisme.Pensez aux abricots secs et aux dates qui permettent de fournir de l'energie tout au long de la journée.Un repas pas trop copieuxEviter les repas trop copieux.Débuter par une soupeNe pas débuter par un repas trop copieux: boire à petites gorgées et s'hydrater avant de mangerDébuter par une soupe et attendre au minimum 2 heures pour faire un repas plus conséquent.

Lire la suite

FAITES LE BIEN TANT QU’IL APPARAIT COMME TEL

FAITES LE BIEN TANT QU’IL APPARAIT COMME TEL 

 Le prophète que la paix soit sur lui dit : « hâtez-vous à accomplir sept agissements, avant qu’ils ne hantent la vie d’un Homme. N’attendez pas :Une pauvreté qui ravage, car elle fait oublier l’Homme des choses les plus importantes et les plus conséquentes de sa vie et del’au delà. Il est ainsi détourné de tout ce qui l’enrichit spirituellement et qui l’agrandit humainement. Une richesse excessive : elle entraine la personne dans des dimensions superflues, des actes de peu d’élégance. Etant pauvre, l’Homme apparait comme humble, simple, soumis à Allah, ne demandant que le juste nécessaire et le strict minimum. En revanche, la richesse pourrait le rendre arrogant, fier, oppressant, oubliant toute convenance et toute clémence. Aussi, l’Homme se situe entre une pauvreté ravageuse et une richesse oppressante. La meilleures des situations est celle du juste milieu; ni une richesse qui dénature, ni une pauvreté qui détourne. Une maladie fâcheuse : En étant en bonne santé, la sérénité et la bonne humeur envahit la vie de l'être humain. Il est gai, de bonne aloi, souriant et tout simplement vivant. Mais comme tout événement que Le Tout Puissant commande, une maladie pourrait survenir et elle déstructure la vie d’un Homme jadis fort et puissant. Son seul but serait alors de se soigner, de s’occuper de lui-même oubliant le monde et ce qui l’entoure faisant fi de toute considération sociale, désirant donner tout ce qu’il possède pourvu qu’il guérisse. Aussi ces deux retournements de situation guettent l’Homme à tout moment de sa vie. Combien de malade guérit de sa maladie en l’espace d’un jour et vis versa. Une vieillesse détestable. C’est hélas ce qui attend plusieurs d’entre nous. Nous savons que l’Homme pourrait vivre jusqu’à un âge avancé. Il devient pire qu’un enfant. Il est en proie à des divagations sans conséquences, il oblige les siens à des comportements détestables, il les entraine dans des considérations simplistes. C’est dans ce cadre que le prophète que la paix soit sur lui demandait à Allah de ne pas lui donner la vieillesse.Une mort subite : la mort intervient à tout moment, l’Homme marchant, dormant, mangeant ou travaillant, sur la route ou dans son lit, pourrait cesser de vivre dans ces conditions. Il est de l’autre monde dans l’espace de quelques secondes et il n’emporte avec lui que son action ici-bas, un enfant qui prie pour lui ou encore une aumône qu’il aurait donnée. L’antéchrist : C’est un homme qu’Allah enverra aux Hommes. Il apparaitrait sous de bons auspices mais en réalité il s’agit d’un menteur, corrompu. C’est un homme dont l’œil ressemble fort à un raisin mou et entre ses deux yeux seraient écrit le mot Blasphème en arabe KAFARA un k un f et un r. Allah lui donnerait des vertus immenses et des capacités étranges. Il pourrait ainsi faire tomber la pluie et rendre vertes les prairies et les champs. Il serait capable de prétendre détenir le paradis et l’enfer alors qu’en réalité l’enfer serait le paradis et vis versa. Allah enverrait Jésus pour le combattre et le tuer en terre de Palestine. C’est pourquoi, nous musulmans dans nos prières nous demandons grâce à Allah de ne jamais nous faire subir l’épreuve de l’antéchrist. C’est une épreuve que seuls les croyants et les pieux auront le don et la possibilité d’éviter en reconnaissant cet antéchrist. L’heure fatidique : l’heure où tout s’arrêtera, ou plus rien ne comptera, où le jugement du Tout Puissant intervient comme un couperet et où chacun se suffit à lui-même et à ses propres actes. A ces actes dont il est question plus haut. Alors cher ami, commence par parfaire ces éléments avant le dernier point, avant que plus rien ne ressemblera à rien et que nous serons tous devant le Tout Puissant.Paix et salut su notre noble prophète que la paix sur lui ainsi que sur les siens.Amin  

 Rapporté par Attirmidhi – repris par Annawawi dans le Jardin des vertueux

LES REGLES DE BIENSEANCES DU FOYER

De la permission d'entrerLES REGLES DE BIENSEANCES DU FOYER 

Allah dit dans la sourate La Lumière versets 27 à 29 :“O vous qui croyez ! N’entrez pas dans des maisons autres que les vôtres avant de demander la permission (d’une façon délicate) et de saluer leurs habitants. Cela est meilleur pour vous. Peut-être vous souvenez-vous.Si vous n’y trouvez personne, alors n’y entrez pas avant que permission vous soit donnée. Et si on vous dit :”Retournez”, eh bien, retournez. Cela est plus pur pour vous. Et Allah, de ce que vous faites est Omniscient.Nul grief contre vous à entrer dans des maisons inhabitées où se trouve un bien pour vous. Allah sait ce que vous divulguez et ce que vous cachez.”Le principe fondamental est de ne pas entrer dans une demeure sans permission. Si la permission n’est pas donnée, nous nous devons d’accepter l’intimité de l’autre

Lire la suite

A propos du voile

A propos du voile

Les musulmans sont les mieux placés pour exprimer leurs principes religieux. Ils ont leurs références, leurs doctes et leurs diversités. Nous n’accepterons pas que l’on nous dicte, ce qui, en notre religion est licite ou illicite. Il appartient à chaque religion de déterminer qui entend enseigner les lois et les observances.Le couvre chef de la femme musulmane dont il est question ces derniers temps est un fait canonique qui ne supporte aucune discussion.

Lire la suite

L’Aïd el fitr, quelques caractéristiques

L’Aïd el fitr, quelques caractéristiques

 L’Aïd el fitr (fête de la rupture du jeûne) marque la fin du mois sacré de Ramadan. Cette fête a lieu le premier jour du mois de Chawal, donc vingt-neuf ou trente jours après le début du jeûne. À l’approche de cette fête, il nous semble intéressant d’expliciter certaines de ses caractéristiques et évoquer la manière dont le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) la célébrait.Tout d’abord, l’Aïd el fitr est la fête marquant la fin du mois de Ramadan. Il est donc interdit de jeûner ce jour là (ainsi que le jour de l’Aïd al Adha). Ainsi, Abu Sa’id al Khudry (qu’Allah l’agrée) a dit dans un hadith rapporté par Al Boukhari, Muslim, Malik (et d’autres) : « Le Messager d’Allah (‘alayhi salat wa salam) a interdit le jeûne de deux jours particuliers : le jour (de la fête) de la rupture et le jour (de la fête) du sacrifice. » L’interdiction de jeûner ces deux jours prouve l’importance de ces fêtes.De plus, nous devons verser une Zakat avant la prière de l’Aïd, nommée Zakat el fitr.

Lire la suite