Que demande l’Islam à celui qui y adhère ?

Que demande l’Islam à celui qui y adhère ?

Dans les références les plus sûres de l’Islam (Coran, sunna), ce dont il faut avoir conviction et foi sont : -    

Croire en Allah, ses Anges, ses Livres, ses Messagers, le jour dernier et croire en la prédestinée bonne ou mauvaise. Allah (swt) dit : Le Messager a cru en ce qu’on a fait descendre vers lui venant de son Seigneur, et aussi les croyants : tous ont cru en Allah, en Ses anges, à Ses livres, et en Ses messagers ; (en disant) : « Nous ne faisons aucune distinction entre Ses messagers ». Et ils ont dit : « Nous avons entendu et obéi. Seigneur, nous implorons Ton pardon. C’est à Toi que sera le retour ». Al Baqara 285 -   

 Croire en la vie après la mort, croire que nous allons rendre compte de ce que nous avons fait dans la vie ici-bas et que nous serons récompensé par le paradis si nous avions été bon et sanctionné par l’enfer si nous avions été mauvais. -    

Qu’Allah est avec nous, où que nous soyons. Il connaît le regard traitre et ce qui se cache dans les poitrines. Son Savoir englobe toute chose. Il est le Roi des cieux et de la terre. Il donne la vie et la mort, Il est vivant et ne meurt jamais, Il détient le bien entre ses mains et c’est vers Lui le retour. Il est capable de tout. - 

 L’Islam est la religion qu’Allah a agréée pour tous ses serviteurs. Celle-ci est bonté, bien et bénédiction de Dieu pour ses serviteurs. Que demande l’Islam de la personne qui voudrait y adhérer ?L’imam Al Bukhari rapportait de Ubada Ibn Samit que le Prophète (SBDL) a dit « venez, faites moi allégeance de ne rien associer à Dieu, de ne pas voler, de ne pas commettre la fornication, de ne pas tuer vos enfants, de ne pas calomnier, de ne pas commettre aucune infamie ni avec les mains ni avec les pieds, de ne pas me désobéir chaque fois qu’il s’agit de faire le bien. Celui qui observe tout cela, Dieu le récompensera et celui qui en enfreint une partie et qui en paie le prix sur terre, ce sera une absolution pour lui. Celui qui enfreint, mais que Dieu voile, son sort appartient à Dieu : s’Il veut, Il le châtie, s’Il veut, Il lui pardonne ». Ubada Ibn Assamit dit : « j’ai fait allégeance » et dans une autre version : « nous avons fait allégeance ». L’imam Ahmed rapporte de Jabir : nous avons dit : « ô Messager de Dieu, sur quoi nous te faisons allégeance ? » le Prophète (SBDL) a dit : « sur l’écoute et la soumission avec bonne volonté et malgré la paresse, et dépenser dans l’aisance et l’adversité, d’ordonner le bien et de déconseiller le répressible, de défendre les commandements de Dieu en faisant fi de toutes critiques, et de me soutenir si je viens vers vous et de me protéger de ce dont vous vous protégez vous-mêmes, vous protégez vos épouses et vos enfants. Si vous obéissez, vous aurez le paradis ». Qu’ordonne l’Islam aux croyants ?Le roi d’Abyssinie demanda aux émigrants musulmans venus dans son pays fuir l’oppression des idolâtres : « quelle est cette religion pour laquelle vous avez quitté la croyance des vôtres en n’embrassant ni la mienne, ni aucune autre ? »Jafar ibn Abi Talib (RA) répondit : « Sir, nous étions un peuple ignorant ; nous adorions les statues ; nous mangions la bête morte ; nous commettions les turpitudes ; nous ne rendions pas visite aux nôtres ; nous étions de mauvais voisins ; le plus fort d’entre nous mangeait le plus faible, jusqu’à ce que Dieu nous envoie un Messager des nôtres dont nous connaissions les ascendants, sa bonne foi, son respect du dépôt et sa chasteté. * Il nous a appelé à unifier Allah seul et L’adorer, à abandonner les statues et autres divinités composées de pierre et autre matériau, nous ainsi que nos parents. * Il nous a ordonné la sincérité quand nous parlons, restituer le dépôt, rendre visite à la famille, respecter le bon voisinage, ne plus porter atteinte aux proches et arrêter les effusions de sang. Il nous a déconseillé les turpitudes, les faux témoignages, de toucher à l’argent de l’orphelin et de porter atteinte à l’honneur des femmes chastes. * Il nous ordonné d’adorer Allah seul et ne rien Lui associer. * Il nous a ordonné la prière, la zakat, le jeûne, -et il cita un certain nombre d’obligations de l’Islam- …..

Nous l’avons cru et nous avons eu foi en lui. Nous l’avons suivi sur ce qu’Allah lui a révélé. Nous avons adoré Allah seul et nous ne Lui avons rien associé. Nous avons décrété interdit ce qu’Il nous a interdit, et licite ce qu’Il nous a rendu licite. » Tout ce que demande l’Islam au musulman, c’est d’adorer Allah sans rien Lui associer et de L’adorer selon la voie qu’Il a décrétée en suivant l’exemple du Prophète (SBDL), qu’il ait un bon comportement envers les autres, qu’il aime le bien pour les autres comme il l’aime pour lui-même, qu’il dise la vérité pour Dieu sans crainte de personne et qu’il ne soit pas injuste même envers un criminel, qu’il répare son injustice, qu’il appelle les gens à Dieu en montrant les bienfaits et la bonté de Sa religion, qu’il soit fier de sa religion et qu’il meurt sur la voie de l’Islam pour gagner la vie éternelle au paradis. Quel en est l’objectif? Allah veut vous éclairer, vous montrer les voies des hommes d’avant vous, et aussi accueillir votre repentir. Et Allah est Omniscient et Sage. Sourate An-Nissa 26 à 28. Dis : « mon Seigneur a commandé l’équité. Que votre prosternation soit exclusivement pour Lui. Et invoquez-Le, sincères dans votre culte. De même qu’Il vous a créés, vous retournerez à Lui. Al ‘Aaraf 29       Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne œuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. An Nahl 97 Paix et salut sur notre bien aimé Mohamed ainsi que sur les siens